Nicolas Dupont-Aignan 2012 | Candidat à la Présidence de la République

Culture et internet

Garantir la liberté sur le net afin de promouvoir la diversité culturelle

La révolution numérique de l’Internet permet potentiellement l’accès de tous à l’ensemble des œuvres artistiques et culturelles dans le monde. C’est le rêve du « musée imaginaire » d’André Malraux à portée de main.

Autoriser le téléchargement en abrogeant HADOPI

culture internet La révolution numérique est une chance inouïe qu’il ne faut pas laisser passer. Il faudra donc abroger la loi Hadopi tout en rémunérant les auteurs grâce au mécanisme de la licence globale, prélevée sur les fournisseurs d’accès à internet.

Il n’y a pas de raison que cela soit toujours les citoyens qui payent pour accéder à la culture alors que les intermédiaires commerciaux s’enrichissent.

Il faudra en outre assurer la neutralité du net afin de garantir la confidentialité des échanges et faire échec au traité liberticide ACTA, afin qu’il ne soit pas transposé en droit français.

Regardez l’intervention de Nicolas Dupont-Aignan à l’Assemblée Nationale sur la première loi HADOPI en cliquant ici.

Nicolas Dupont-Aignan participe à la manifestation d’opposition au traité liberticide ACTA.

Promouvoir l’accès à la culture et la culture française

Notre culture est un élément primordial de notre identité nationale, ce qui lie tous les citoyens de la république entre eux. La culture, c’est aussi une ouverture sur le monde, monde qui a toujours été friand de culture française. Mon ambition sera à la fois de promouvoir l’accès à la culture en France et de promouvoir la culture française dans le monde.

Je propose de maintenir le traitement particulier de notre secteur culturel (prix unique du livre, protectionnisme culturel dans les domaines cinématographique, audiovisuel et musical). Je propose également un accès facilité aux musées nationaux, et j’encouragerai les échanges d’œuvres pour faire sortir la culture de Paris. Je propose également de renforcer la loi Toubon pour éviter l’usage abusif de l’anglais, notamment dans la publicité. Pour le rayonnement de notre pays, je propose de développer le réseau de lycées et collèges français à l’étranger et des alliances françaises.