Nicolas Dupont-Aignan 2012 | Candidat à la Présidence de la République

Vivre ensemble

Vivre ensemble dans une France plus harmonieuse et rassemblée

La société marchande détruit le lien social, dresse les citoyens les uns contre les autres tout en rendant les classes sociales hermétiques entre elles. Je souhaite construire une France plus harmonieuse et plus tolérante, où chacun pourra trouver plus facilement sa place. Je souhaite une société qui favorise l’esprit de responsabilité car la France ne se redressera pas sans l’effort de tous, au profit de tous.

Permettre une meilleure intégration des personnes handicapées dans la société

Le traitement des handicapés est le meilleur signe du niveau de justice et de solidarité d’une société. C’est pourquoi je propose d’accélérer l’effort réalisé pour l’intégration de tous les handicapés dans la société et de faire de la France un pays modèle dans le monde (création de centres relais, développement du braille et de la langue des signes, intégration dans les écoles et dans le monde du travail). Pour cela, je propose aussi de revaloriser le métier des auxiliaires de vie qui aident les familles dont un des membres est atteint d’une maladie dégénérative type Alzheimer ainsi que les enfants handicapés. Enfin, il est essentiel d’améliorer l’accès des enfants handicapés à la scolarité, si possible dans le cursus standard, avec un accompagnement adéquat, sinon dans des classes spécialisées.

Nicolas Dupont-Aignan soutient le pacte de l’Association des Paralysés de France.

Promouvoir l’égalité hommes-femmes

egaliteLes gaullistes ont toujours fait avancer la cause des femmes, depuis le droit de vote en 1944 ou la pilule en 1967. Je propose de poursuivre les efforts dans ce domaine. sous aucun prétexte, les principes constitutionnels de laïcité et d’égalité femmes / hommes ne doivent être bafoués sur le territoire de la république.

L’égalité salariale doit être l’objectif du quinquennat, chaque entreprise devra respecter la loi. Je propose de mobiliser les parquets pour appliquer enfin l’arsenal législatif en place pour lutter contre les violences conjugales et toutes les violences faites aux femmes.

Regardez les réponses de Nicolas Dupont-Aignan sur les droits des femmes lors de la rencontre ELLE Présidentielle 2012.

 

Faire progresser les droits des consommateurs

consommationAujourd’hui, les consommateurs subissent des dépenses contraintes de plus en plus élevées, sont noyés sous des informations de qualité diverse et manquent de recours efficaces en cas de problème du fait d’un rapport de force déséquilibré, notamment dans le domaine bancaire.

C’est pourquoi je propose d’instaurer une « action de groupe » à la française qui permettra aux consommateurs de mieux se défendre en poursuivant collectivement les entreprises qui ne respectent pas le droit à la consommation ou qui abusent de leur position dominante. Et pour limiter les effets négatifs des oligopoles, je propose soit de les transformer en services publics ou d’imposer un service universel minimum (banques, internet), soit d’assurer une meilleure concurrence (portabilité du compte bancaire). Enfin, j’interdirai la publicité pour le crédit et mettrai en œuvre un meilleur contrôle des pratiques publicitaires.

Rétablir les frontières nationales pour mieux assimiler

Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, la frontière est une valeur positive, un symbole de tolérance. Aujourd’hui, les « sans-frontiéristes » sont les alliés objectifs du capitalisme le plus sauvage, celui qui se sert de la main-d’œuvre immigrée pour peser à la baisse sur les salaires des Français et des étrangers réguliers. Ceux qui prônent l’abolition des frontières nationales font donc le jeu du nivellement économique et social par le bas et favorisent la loi du plus fort. Il faut bien évidemment au contraire protéger nos frontières pour défendre notre modèle social et environnemental et en finir avec la pensée unique « sans-frontiériste » qui fait le jeu de la haine et du racisme. Seul l’arrêt de l’immigration de masse pourra donc garantir le retour de la paix sociale dans notre pays. Le climat économique rend en outre plus difficile l’intégration des Français « récents » du fait du chômage de masse. Pour faciliter leur assimilation, je propose donc de rétablir le contrôle à nos frontières afin de réduire de 50 % le nombre d’immigrants pour le prochain mandat (hors étudiants) : 100 000 contre 200 000 aujourd’hui. Surtout, je souhaite mettre en œuvre une véritable tolérance zéro à l’égard de l’immigration clandestine aujourd’hui facilitée aux frontières nationales comme européennes. Enfin j’instaurerai un service civique d’une durée de 3 mois pour tous les jeunes Français.

Regardez l’intervention de Marianne Shrir, soutien de Nicolas Dupont-Aignan, pour une vraie politique de reconciliation

Le capital-formation : une seconde chance pour les jeunes sans diplôme

Les jeunes qui sortent sans formation du système scolaire ont des difficultés à se former s’ils veulent réorienter leur carrière. Je souhaite donc leur offrir une seconde chance grâce à la sécurité professionnelle. Chaque jeune qui sortira tôt du système scolaire disposera d’un «capital-formation» qu’il pourrait utiliser tout au long de sa vie.

 

 

 

Le progrès économique pour tous : le contrat de participation

Il est vital de réconcilier les entrepreneurs avec les salariés, qui partagent en réalité les mêmes intérêts : c’est pourquoi il faut créer un système où tout le monde tirera profit du progrès économique. Ainsi, j’irai plus loin dans la participation en introduisant un tiers de représentants des salariés dans les Conseils d’Administration, en fixant un objectif de 15 % d’actionnariat salarié dans chaque entreprise et en créant un statut spécifique pour les sociétés qui veulent aller plus loin tout en encourageant l’économie mutualiste. Je créerai également à côté du CDD et du CDI un contrat de participation, qui intéressera directement le salarié aux bénéfices de l’entreprise, en contrepartie d’un investissement plus important dans les décisions de la vie de l’entreprise.

Deux millions de familles propriétaires supplémentaires en 5 ans

La démographie de la France est un atout qui nous permettra dans une génération seulement de redevenir le premier pays d’Europe. Aussi je proposerai une politique globale en faveur de la famille (notamment le développement de l’offre de crèches et des tarifs « famille nombreuse »). Mais les familles souffrent aujourd’hui de l’envolée du prix de l’immobilier !

C’est pourquoi je propose de permettre en cinq ans l’accession à la propriété pour 2 millions de ménages à travers des prêts garantis par l’état, la vente d’une partie des logements HLM à leurs locataires et l’encadrement des loyers.

Regardez les réponses de Nicolas Dupont-Aignan aux questions des internautes sur le logement. Cliquez ici.